Vente directe : les raisons du succès

La vente à domicile, aussi connue sous le nom de vente directe, est en pleine expansion depuis maintenant plusieurs années. Il faut dire que le secteur offre nombre d’avantages, comme la liberté et l’autonomie pour ses pratiquants, ainsi qu’une grande flexibilité. Cette industrie comporte à ce jour environ 700 000 personnes, et devrait encore se développer.

Vente directe : les raisons du succès

Cela fait désormais 15 ans que le secteur de la vente directe peut se targuer d’une augmentation croissante aussi bien de ses effectifs que de son chiffre d’affaires, avec un gain estimé à 4 % par an. Ce succès continu s’explique par 3 raisons principales, dont la première est tout bonnement sa rentabilité, bien supérieure à celle des canaux traditionnels de distribution.

Ces derniers affichent une rentabilité de 3 % ; l’e-commerce, lui, peine à seulement dégager un bénéfice ; a contrario, le secteur de la vente directe connaît une rentabilité moyenne de l’ordre de 17 %.

Un autre facteur de réussite est à chercher du côté de la confiance instaurée avec la clientèle. Celle-ci est une relation saine et de qualité, bâtie sur le long terme, qui fait du consommateur un ambassadeur de la marque. Charmé par les produits, le client recommande la marque à ses proches avec grand plaisir, faisant du bouche-à-oreille un excellent moteur de promotion de la vente directe.

Enfin, la vente à domicile peut compter sur l’indéboulonnable fidélité de ses clients. Ils sont 80 % à recourir à nouveau à ce mode de distribution après un premier achat, ce qui s’explique par la qualité des produits et la relation profonde qu’ils développent avec les vendeurs. La vente à domicile représente un bouleversement pour les modes de distribution classiques. Les grands groupes et les industriels, bien conscients du potentiel de cette tendance, commencent à rejoindre la vente directe par réseau, laissant présager un bel avenir au multicanal.

Les 3 statuts de la vente directe

3 grandes catégories distinguent les vendeurs de ce mode de distribution. Il s’agit des salariés, des indépendants professionnels, et des distributeurs dits « à temps choisi », qui regroupent des micro-entrepreneurs, mais surtout des indépendants occasionnels. C’est cette dernière catégorie que l’on nomme communément « VDI », pour Vendeurs à Domicile Indépendants. Ils représentent pas moins de 30 % de cette profession.

Les avantages du statut de VDI

Le travailleur indépendant en vente directe profite de plusieurs atouts très prisés. Il peut librement organiser son activité, être rémunéré en proportion directe de son investissement, et possède une totale autonomie dans la recherche de sa clientèle. Il bénéficie d’un statut mixte, tout en profitant d’ajustements spécifiques, qui lui permettent de s’exonérer des lourdeurs administratives propres à la création d’une entreprise, et ce en profitant malgré tout d’un régime fiscal juridique et social parfaitement défini et intéressant.

La pratique de la vente directe peut se faire aussi bien à temps plein qu’en complément d’activité. Le VDI profite en outre de barèmes allégés par rapport aux cotisations dues par les salariés. Au niveau social, le VDI dépend du régime général de la Sécurité Sociale. Il peut ainsi prétendre, sous certaines conditions, aux même droits sociaux que ceux des salariés.

Vous avez un projet en vente directe ? Contactez-nous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print

Besoin d’aide pour
optimiser vos recrutements ?

Contactez-nous
06 87 06 99 24

ut luctus sem, Nullam eleifend diam